Aller au contenu

Les miels que je produis

Miel de printemps

Le miel de printemps est subtilement parfumé. Il cristallise rapidement en devenant blanc, il donne suivant les années et les sols une cristallisation fine ou plus prononcée. Il est issu des ruchers que je transhume dans le haut Berry après la période d'hivernage.
Ce sont les fleurs des mois d'avril et tout début mai. Récolté en mai. La production de cette miellée est en général abondante. Elle dure un mois environ, produit beaucoup de fleurs diversifiées lorsque l'on choisie des zones de bocages à l'abri des cultures intensives .

Miel d'acacia

Les acacias fleurissent généralement en avril-mai mai en Val de Loire . Leur floraison est très capricieuse, car il ne faut ni de gelées tardives fin avril, ni de pluies pendant la floraison.
Les ruches sont transportées par camions en val de Loire dans des zones à forte densité d'acacia sauvage. Lorsque tout se passe bien les abeilles butinent de deux à trois semaines.

Miels de châtaigniers et de tilleuls

Les deux floraisons commencent aux mêmes périodes dans des zones géographiques différentes. Je sépare mon cheptel en deux groupes de ruchers.

Miel de châtaigniers :

Les châtaigniers fleurissent autour du 20 juin. La zone de butinage se situe en Sologne, dans de grandes propriétés de chasse boisées de châtaigniers sauvages, dont les fruits font le régal des sangliers , des chevreuils et;des biches.

Les sols sont pauvres et sablonneux. Ils ne sont pas favorables aux développement de pucerons. Les abeilles vont butiner les fleurs seules ce qui permet de produire un miel légèrement ambré , assez clair , car il n'y a pas de miella résultat des rejets des pucerons qui assombrissent le miel
On trouve plutôt du miella dans les miels du massif central, le sud de la France . Le miel de miella pure provienne des Vosges et Jura.

Miel de tilleul:

Les tilleuls fleurissent généralement vers le 20 juin et Je transhume mes ruches en Picardie dans les grandes forêts d'Allatte et de Compiègne qui appartiennent aux domaines  gérés par l'ONF. Les zones sont protégées et interdites à la circulation. J'ai choisi les emplacements en tenant compte de la bonne densité de tilleul. La floraison peut durer jusqu'au 10 juillet.

Miel de fleurs d'été :

Les ruchers sont rassemblés pour être acheminés en Touraine, sur des terrains argilo-calcaire. En période chaude, les sols restent assez humides ce qui permet le développement de suffisamment de nectar pour produire des miels fruités sur une production de fleurs estivales variées et odorantes.

Miel de bruyère callune

Retour des abeilles en grande Sologne pour le miel de calune et dans le haut Berry pour le sarrasin. Ce sont deux miellées assez capricieuses car, les conditions climatiques doivent être humides, chaudes, ensoleillées.

Miel de bruyère callune : C'est la grande bruyère. Elle fleurie à partir du 8 août généralement. Il lui faut beaucoup d'eau et une bonne chaleur. En plus de ces facteurs climatiques les autres contraintes sont liées à la période de floraison dans laquelle les abeilles commence leur pré-hivernage. Les amplitudes journalière se réduisent depuis le solstice d'été, les reines réduisent leur ponte , ce qui réduit les effectif pour butiner et ramener du nectar.

Miels de sarrasin

Je déplace mes abeilles dans le haut Berry, sur des cultures dites de dérobée , ou appelées également seconde culture , une fois que l'orge d'hiver à été battue. Cette production se réalise sans apport d'engrais, sans traitement. Le sarrasin est aussi appelé improprement blé noire, mais ce n'est pas du blé , ni une céréales (la graine ne contient pas de glutens). C'est une graminées polygonacées. La floraison est intense, longue , généreuse. La difficulté à le produire vient de la période de floraison. Amplitude journalière et réduction des effectifs des colonies du fait de l'arrêt de ponte des reines moi . À la récolte le miel de sarrasin et de couleur noire intense, il a un goût puissant et nuancé.